Bonne chance, Emi*

En cette fin de mois de mai, un vent automnale  souffle sur ce  nouveau départ.  Un vent  très fort sous le viaduc du métro, qui soulève les tentes  multicolores. Un silence règne dans la rue car un périmètre de sécurité a été mis en place sur plusieurs rues aux alentours, inaccessibles aux piétons et aux voitures, même à la presse.

Seulement quelques éclats de voix venant des  policiers et  des différentes institutions pour  » l’évacuation des migrants ».

Je ne sais pas quel âge tu as , peut être 5 ou 6 ans, ta maman s’accroupit face à toi, réajuste ton anorak, fait glisser la fermeture et te met ta capuche..

Mais tu n’as pas l’air content, tu t’agites, lances des poings et trépignes … Alors ta maman se baisse, te prend dans les bras, te serre contre elle…

Je sais , j’ai entendu tes voisins de campement dire aux journalistes qu’ils étaient malades. …

rtl-logohttp://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-journal-de-7h30-les-migrants-de-la-chapelle-sur-le-point-d-etre-evacues-7778515481

Tout le monde en parle*. Tu es encore si petit, si fragile.

Je n’ai pas entendu ce que t’a dit ta mère , certainement que … « Tout va bien »! En général les mamans disent toujours cela, quand elle prépare un voyage et qu’elle vous trouve trop excités ou énervés…

Mais ton voyage est particulier, depuis « ta traversée » , tu as dû avoir très peur, très froid, très faim. ….Toutes les mères s’inquiètent en général et portent en elles la douleur de ces traversées « Au-delà de la Méditerranée » .

« Pourquoi nos enfants doivent-ils ainsi risquer leur vie? les voyages forment la jeunesse : voir du pays, traverser la Méditerranée, passer simplement la frontière comme tant d’autre… » Anne Kraft , Extrait de la Revue Xéro12*  intitulée « Traversées . »

Aujourd’hui quelle agitation, tout ce remue-ménage, se préparer à  partir…. vite , prendre quelques affaires…

Tu essaies de rentrer à nouveau dans la tente, ce modeste abri qui t’a servi de maison depuis quelques jours, quelques mois…Tu as oublié quelque chose? Ta mère nerveuse te tire par derrière pour te faire sortir. Ton petit frère ou ta petite sœur attend dans la poussette, en passant maman la secoue un peu…

J’ai le cœur serré, mais je crois à une meilleure destinée pour toi.

Alors, je te dis au-revoir et te souhaite une enfance heureuse avec des rêves merveilleux.

Bon vent Emi…!!!!

 

*Emi : Prénom de garçon érythréen

* Communiqué : 025

*Xérographes Editions-http://xerographes.free.fr/

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *